Nos armoiries

Extrait d'une lettre, au lendemain de la seconde guerre mondiale, de Robert Schuman, ministre des Affaires Etrangères, député de la Moselle, Président de la société d'histoire et d'archéologie, membre d'honneur de l'Académie de Metz.

         " Comme nos vieilles familles, nos communes doivent avoir leurs armoiries. Ce sont leurs lettres de noblesse.

           Une commission départementale d'héraldique en a recherché les origines, interprété les emblèmes, rectifié les erreurs, élagué le superflu ou, s'il le fallait, imaginé les nouveaux éléments d'après les données de l'histoire...

           Nos communes seront fières d'exhiber leurs armoiries ainsi authentifiées. Celles-ci seront leur insigne particulier et distinctif qui symbolise leur union comme leur passé.

           En ces blasons revivra, en raccourci, l'essentiel de notre histoire locale, si variée et si tourmentée... "

                      

       Le diplôme d'armoirie communale fait à Metz le 20 septembre 1960 au vu de la délibération du conseil municipal du 25 juin 1960 délivre à Elzange les armoiries suivantes :

 

armElzange D'argent à la croix de gueules
chargée d'une crosse accostée de deux lettres " S " d'or
cantonnée de 4 serres d'aigle de sable

 


            Ces armoiries ont été dessinées et composées par Albert Haefeli, dessinateur héraldiste du département de la Moselle. Elles représentent les armes des anciens seigneurs d'Elzange à savoir les serres d'aigle de l'abbaye de Villers Bettnach dont le village dépendait, la crosse et les initiales de Saint Sixte de la Chartreuse de Rettel à laquelle était rattachée notre paroisse.

           Dans le tome 7 de l'Armorial des communes du département de la Moselle (1962), sont recensés tous les blasons des arrondissements de Thionville est et Ouest. On constate ainsi que les armoiries de Monneren, de Rurange les Thionville, de Bettelainville et de Havange comportent de même les serres d'aigle de l'abbaye de Villers Bettnach. Les initiales de Saint Sixte apparaissent dans celles de Kédange, de Hunting, de Halstroff et de Rettel, bien sûr. Enfin, la crosse de ce saint arbore celles de Apach et de Kédange.

armRurange
Rurange
armBettel
Bettelainville
armHalstroff
Halstroff

                                         

        Cette symbolique incite à rechercher les traces d'Elzange dans l'histoire la plus lointaine et un vrai travail de recherche s'impose pour arriver à réaliser peut-être une monographie de notre village...

 

Article rédigé par Jean-Marc Soulet