Les voeux du maire janvier 2010

Chers elzangeois, bonsoir. La tradition, ou plutôt l’habitude de cette dernière décennie, voulait que cette assemblée de début d’année, nommée pompeusement « vœux du maire », ne concerne que les Elzangeois. Or, vous constaterez qu’aujourd’hui, ce n’est pas tout à fait le cas, puisque j’ai le plaisir de saluer
• Monsieur François Marzorati, sous-préfet de Thionville,
• Aurélie Filippetti, députée, excusée
• Jean-Pierre LA Vaullée, conseiller-général du canton
• Yves Aschbacher, Président de l’Arc Mosellan et maire de Distroff,
• Marie-France Pitance, Inspectrice de l’Education Nationale excusée
• Paul Thill, maire de Valmestroff
• Antoine Mutz, notre curé
• Jean-Marie Aubron ancien député-conseiller général,.
Pourquoi ce parterre de personnalités hors Elzange ?
Parce que cette année, nous avons voulu mettre à l’honneur, plusieurs elzangeois, ce qui explique cela…
Mais cela ne me fait pas oublier les « habitués », Jean Jungling, maire honoraire, la famille Muller, les retraités de l’éducation nationale, le personnel enseignant actuel, les représentants de la Sté Inéo, Raymond SCHWEIGERT- ceux qui nous ont fait de si belles tranchées…- ceux qui nous aident et nous conseillent, Mme Elodie.Dumetier de la Sodevam, Julien d’I.T.B. notre maître d’œuvre, et bien sûr mes fidèles adjoints et conseillers municipaux, les membres du CCAS, les présidents des associations, le personnel communal avec à sa tête l’indispensable Laurence, le sourire qui vous accueille en mairie, et vous tous les autres…
Je remercie tout particulièrement M.le S.P. d’avoir accepté de présider ce moment important pour ceux qui vont être mis à l’honneur ainsi que pour notre commune.

Si j’ai sollicité auprès de Monsieur le Préfet l’obtention de ces récompenses, c’est que j’estime que les 6 récipiendaires les méritent !
Mais, comme vous le savez, chaque personne est unique, aussi je vais essayer de vous dire en quelques mots, pour chacun, ce qui m’a semblé mériter cette distinction.

Walter Marinelli : élu conseiller municipal le 19 mars 1989, tu as fait partie de l’équipe municipale durant 3 mandats consécutifs. En 2008, tu as décidé de ne pas te représenter pour des raisons professionnelles et …sportives.
Je garde de ton passage au sein du conseil, d’excellents souvenirs :
• ta bonne humeur
• ton implication dans les commissions, en particulier en ce qui concerne le sport
• tes interventions judicieuses lors de nos réunions,
tu as bien œuvré au service des Elzangeois durant ces 19 années.
Je te dis merci, en leur nom, et félicitations pour cette médaille et pour l’exemple que tu donnes à notre jeunesse..

Gérard Leray : élu au conseil municipal en mars 1989, alors qu’il n’était elzangeois que depuis 3 années, ce qui démontre que, en peu de temps, sa forte personnalité avait été appréciée.
Et pourtant son installation ne fut pas sans souci. Faisant partie des premiers habitants de ce nouveau quartier, lui et sa famille ont passé leurs premiers jours d’Elzangeois, dans leur maison toute neuve, mais sans électricité !
A peine élu au conseil, le voilà choisi par ses pairs pour assumer la charge de premier adjoint ! Et il va s’investir complètement dans ce rôle malgré ses responsabilités professionnelles de l’époque.
C’est lui qui aura l’idée de la construction de l’aire de jeux, rue du Moulin : il en fera les plans, choisira les entreprises, suivra de près les travaux d’aménagement et participera physiquement à sa finition avec ses nouveaux amis du lotissement.
Depuis que j’ai la chance de le côtoyer, je ne peux qu’apprécier son implication dans la marche de la commune.
A la retraite, depuis 2 ans, et heureux papy de 4 petits bouts de choux, il s’est « spécialisé » dans l’encadrement du personnel communal, gérant les congés, les achats de matériels, le planning des travaux journaliers et tout cela avec son sourire, sa bonne humeur.
Membre de plusieurs commissions, délégué communal dans différents syndicats intercommunaux, Gérard est devenu un adjoint comme, je le pense, un maire rêve d’avoir. Merci pour tout et félicitations.

Jean-Claude Scharff : Jean-Claude aura bientôt 21 ans de service au sein du conseil municipal. Lui aussi est un des premiers habitants du Hohdorn. Jeune retraité, il a occupé des postes de responsabilité durant sa vie professionnelle. Spécialement en en fin de carrière, il avait la lourde charge d’être entre le marteau et l’enclume, c'est-à-dire, s’appliquer à rendre possible, sinon agréable, la liaison entre les locataires d’une grande Société et les dirigeants de celle-ci. Et qui dit locataire en H.L.M., dit population mouvante, changeante, ce qui ne rendait pas facile la tâche de J.C., qui devait résoudre aussi bien les problèmes de fuite d’eau que la situation des loyers impayés, sans parler des mécontents »professionnels »qu’il fallait écouter et parfois menacer d’expulsion !
Aussi, dès qu’il a été élu adjoint, c’est tout naturellement qu’il a eu en charge la gestion des appartements de la commune. A cela il faut ajouter sa mission de lien entre les écoles et la mairie. Délégué depuis plusieurs années au SISCODIPE, syndicat important qui aide les communes pour les problèmes d’électricité, il y défend les intérêts de la commune, en particulier actuellement au sujet des travaux d’enfouissement. Membre de plusieurs commissions, son avis est précieux surtout lorsqu’il s’agit de travaux de bâtiments. Très respectueux de la Loi, il ne supporte pas les manquements que peuvent avoir ses concitoyens et n’hésite pas à les rappeler à l’ordre.
Oui, Jean-Claude est un adjoint précieux, je le remercie pour son soutien et je le félicite pour sa médaille méritée.

René Zenner : il est de la même « fournée »…élu en 1989 et réélu depuis, c’est le seul membre du conseil municipal à être né à Elzange !
Choisi comme adjoint en 2008, il a immédiatement pris le taureau par les cornes, lui l’habitué des séjours en Espagne. René sait tout faire, il a des mains en or, comme on dit ! Il n’hésite pas à se rendre libre pour seconder les ouvriers communaux, c’est d’ailleurs à lui que l’on fait appel pour les montages délicats, du mobilier, des appareils plus ou moins sophistiqués. Il est aussi l’incontournable « professionnel » du classement des fichiers de mises à jour.
Très méticuleux, il ne peut pas accepter le désordre ; ainsi lors de ses nombreux passages en mairie, je le vois souvent jeter un coup d’œil réprobateur sur mon bureau, qui, il faut l’avouer, est assez encombré !
Officiellement, René est le représentant de la municipalité pour les habitants de la Cité, quartier où il a toujours habité et où il connaît tout le monde. Rien ne lui échappe, un lampadaire défectueux, un poteau indicatif malmené ou une dégradation quelconque.
René est un adjoint toujours disponible, très consciencieux. Merci et félicitations.

Christian Junger :
Lui aussi compte plus de 20 ans de présence au conseil municipal. Encore en activité professionnelle, sidérurgiste et exploitant agricole, il a accepté depuis le début de représenter la commune au syndicat de la Canner, où ses connaissances de la nature ont été précieuses, lorsque ce syndicat a entrepris le relookage du lit et des berges de notre rivière. Présent à toutes les réunions, ainsi qu’aux rencontres sur le terrain avec les entreprises chargées des travaux, il est devenu un interlocuteur indispensable auprès des dirigeants du syndicat.
Ce sont aussi ses connaissances du ban communal qui l’ont fait choisir pour participer aux travaux de l’élaboration du nouveau document communal d’urbanisme, la carte communale.
Elzangeois de souche, il suit également de près, les premiers travaux de la requalification des espaces publics de la commune, ses remarques pertinentes, en particulier sur l’entretien et la circulation des voies communales, sont très utiles pour toutes décisions.
Malgré ses deux professions, Christian sait répondre présent lorsque l’on a besoin de lui pour le bien de ses concitoyens.
Merci et je suis heureux que M. Le Préfet ait accepté de te décerner cette récompense.


Mme.Lehalle Béatrice dite Chantal :
Il y a quelques mois, une petite cérémonie intime avait lieu en mairie, pour le départ à la retraite de Mme.Lehalle. Aujourd’hui, je suis heureux qu’elle soit mise à l’honneur officiellement et devant vous tous, elle le mérite.
En effet, Chantal, comme tout le monde l’appelle, a œuvré durant 22 années, au service de la commune. Il fallait être matinal, pour la croiser de bonne heure sur le chemin qui l’amenait en mairie et au centre socioculturel, où l’attendaient plumeau, serpillière et balai. Et le soir, c’était au tour de l’école, quand enseignants et élèves avaient rejoint leurs pénates.
L’emploi de femme de service dans une commune n’est pas de tout repos .. Le travail se fait toujours à l’abri des regards et pour Chantal, la distance entre ces différents lieux de travail était une charge supplémentaire mais que pourtant elle assumait avec le sourire, toujours à pied, même lorsque le mauvais temps l’obligeait à courber l’échine !
Voilà une année que Chantal a rangé ses outils de ménage, elle profite de sa retraite entourée de l’affection de sa famille, elle a rempli son contrat à la satisfaction de tous et même si je peux me permettre, beaucoup la regrette !
Merci , bravo, encore une fois nous vous disons bonne retraite et surtout félicitations pour cette décoration amplement méritée.

Bon, armez-vous d’un peu de patience, je voudrais vous rappeler maintenant ce qui a marqué l’année 2009 dans notre chère commune.
Tranquillisez-vous, je ne vais pas vous abreuver de chiffres, car je pense que la communication à Elzange est assez diversifiée et qu’elle vous donne au fil des mois, tous les détails des travaux de vos élus.

Projection





A comme associations

associations :

- une nouvelle association a vu le jour cette année, il s’agit de l’association Body Boxing Defence, dont le président, animateur, entraîneur, est Jérôme Rigottier-Gois. Les séances se déroulent chaque lundi et mercredi, de 20.30 h à 22.00 h dans la salle de l’A.D.L.E.

- pour l’A.S.S.E. c’est un nouveau président Christophe Barbieri, qui succède à Claudine Hick, qui a œuvré, avec l’enthousiasme qu’on lui connaît durant une décennie.

- L’A.D.L.E. a repris les cours de danses à la grande joie des adolescentes elzangeoises.


- Claude, notre Guy Roux elzangeois, est toujours le président de l’A.S.C.E.

- Et Norbert Wallerich, l’adjoint retraité, en est à son 16ème mandat de président de l’A.E.F.

- Au conseil de fabrique, organisme chargé d’administrer les biens de l’église, Marie-Thérèse Thomas a du laisser partir sa fidèle secrétaire, Martine Lauer, et accueillir sa remplaçante Bernadette Thill de Valmestroff.


Je remercie et félicite tous ces bénévoles qui ne comptent pas leur temps passé à préparer, à animer toutes les manifestations qu’ils nous offrent au cours de l’année.
Les associations, agrémentent la vie dans notre commune, elles sont indispensables.
Un grand bravo pour elles.


C comme communication


E comme école


E comme enfouissement

L’ENFOUISSEMENT

Le fait le plus marquant de l’année écoulée, est sans aucun doute le lancement des travaux d’effacement des réseaux d’électricité et du téléphone, auquel nous avons ajouté la pose d’une gaine vide qui pourra recevoir, - qui sait ? – soit la fibre optique, soit un autre moyen de télécommunication.

Pour ce faire, la municipalité a su tirer partie du dispositif du plan gouvernemental de relance de l’économie, ce qui a permis de débloquer des crédits – FCTVA de 2 années- auxquels sont venus s’ajouter l’aide du Département, dans le cadre du PACTE, -

Les travaux de génie civil se sont tout juste terminés avant Noël, laissant quelques plaies sur la voirie, le mauvais temps n’ayant pas permis à l’entreprise de se procurer du macadam.

Je pense que le 1er trimestre 2010 verra disparaître les toiles d’araignées des fils aériens et que la lumière jaillira des nouveaux lampadaires !

Et ceci n’est que la première phase des grands travaux d’embellissement de la commune.
Et là je dois me tourner vers Yves Aschbacher, président de l’Arc Mosellan, grâce à qui, dès ce printemps, nous pourrons aménager nos usoirs, l’Intercommunalité ayant programmé la requalification des espaces publics dans nos petites communes, merci Yves.

vous pourrez jeter un coup d’œil sur les panneaux qui récapitulent l’année, panneaux réalisés par René Zenner, adjoint.

R comme récompenses…

• Jimmy May – 13 ans dans deux mois exactement et déjà une âme de gagneur ! Durant l’année passée il a participé au tour d’Europe à vélo, manifestation organisée par l’association « Pool Européen Sport » en partenariat avec l’académie de trèves et en parallèle avec une association humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde. Cette randonnée s’adressait aux sportifs âgés de 12 à 16 ans.
Grâce au courage et à la volonté de ces jeunes sportifs, des fonds ont été récoltés et ont servi à la construction d’écoles au Rwanda ainsi qu’à la fourniture de matériels sportifs, en particulier des vélos, bien sûr !

• Laurent Gangloff – sportif bien connu qui penché sur son guidon, pédale régulièrement sur les routes sinueuses de notre région lors de ses entraînements.
Ses efforts ont été récompensés puisqu’il est monté sur la plus haute marche du podium, lors du championnat de Lorraine contre la montre en individuel et par équipe.
Durant cette saison, ce n’est pas moins de 6 courses sur route qu’il a gagnées, tant au Luxembourg qu’en France. Au championnat de France, au milieu des professionnels il s’est classé 42ème sur plus d’une centaine de coureurs.

• Benoît Bruck – la passion de courir. Un palmarès époustouflant, qui remplirait une page entière ! Nous ne retiendrons que ses participations aux différents marathons et semi marathons, aux cross militaires, mais surtout à sa performance de cette année au marathon de Paris où il a avalé les 42 kilomètres et 195 mètres en 3 heures et 11 secondes !

• Joël Decommunier – notre pompier : bien qu’Elzangeois, il est sapeur pompier volontaire au corps de Koenigsmacker, avec le grade de caporal-chef. Sportif accompli, il met sa grande forme au service de la collectivité, participant régulièrement aux exercices de son unité, et à des stages de perfectionnement, ce qui lui a valu dernièrement d’obtenir le diplôme de « Conducteur d’Engin Pompe ».

R. comme Rénovation


- carrelage au centre
- réfection toiture mairie
- nouveau revêtement rue des Primevères

T. comme Tempête
C’était le 10 février 2009, le vent soufflait très fort, des arbres se sont cassés et sont tombés sur les fils électriques et téléphoniques, nécessitant l’intervention d’une équipe d’E.D.F.
Une autre anecdote : le 11 novembre à 8.00 h du matin, me rendant à la mairie…j’aperçois un fil noir détendu et flottant à environ 1 m du sol en travers de la rue de la Mairie. A cet instant une voiture arrive descendant de Valmestroff, ayant un panier à la main, je fais signe à l’automobiliste de ralentir et je soulève le fils avec mon panier – prudence – de façon à libérer le passage au véhicule. Regardant d’un peu plus près, je vois qu’il s’agit d’un fil des télécom. Que faire ?Je téléphone à un Elzangeois, salarié de F.T., m.Neybourger pour ne pas le nommer, qui immédiatement me rejoint avec sa camionnette de service. IL examine la situation, et avec mon accord, coupe le fil. On prévient l’abonné qu’il n’aura pas de téléphone pour la journée. Et M. le dépanneur me montre que ce fil qui a l’air inoffensif, est en acier et aurait pu être très dangereux, par exemple pour un cycliste !

Voilà deux évènements qui nous conforte dans notre décision d’enfouir les réseaux, sans parler de l’esthétique et autres bienfaits.
Fin des diapos vous pourrez regarder l’exposition.
Il ne me reste plus qu’à remercier toute mon équipe, adjoints, conseillers, membres du CCAS, personnel communal, ainsi que les conjoints, pour votre investissement, votre soutien. Malgré quelques « grincheux », quelques éternels mécontents, ma charge de maire me plaît toujours autant, je suis fier de la confiance que vous m’avez accordée, je continuerai à essayer de ne pas vous décevoir.
Bonne Année 2010,