Des rues

Lorsque la commune ne comprenait que le village, il n’y avait qu’une voie avec de petites antennes, donc pas de noms si ce n’est rue principale. Chaque maison portait des numéros qui se suivaient…

        Avant et après la seconde guerre mondiale, lors de la construction de la cité, qui faisait partie de la ligne Maginot, point de noms rues, pour ce quartier, mais des n° suivis de lettre : 36 A – 36 B – 36 C et 36 D. Ce qui correspondait à une maison et 4 logements, ou bien des repaires types militaires : B 2 - T 12 ….

Devant les difficultés rencontrées par les Elzangeois pour leur adresse, le conseil municipal décida donc par délibérations :


* le 14 avril 1977 à baptiser les rues du village par des noms de lieux-dits :

  • Rue du Moulin                   

  • Rue de la Mairie

  • Rue de la Scierie       

  • Rue de la Forêt

  • Impasse du Marronnier

  • Chemin des Escargots

  • Chemin des Verger

  • Rue des Lilas, qui fait la jonction entre le lotissement (voir en dessous) et le village.

rue Mairie

 

* le 22 décembre 1978, ce fut au tour de la Cité, dont les voies reçurent des noms de province :

  • Rue du Poitou               

  • Rue de Picardie

  • Rue de Savoie

  • Rue de Bretagne               

  • Rue du Berry

  • Rue d’Auvergne

  • Rue de Provence

Elzange

 

* le 19 janvier 1983, baptême des rues du lotissement du " Hohdorn " - en patois- " Hagedorn " - en Allemand -  " Aubépine " en Français ! Il fut alors décidé de donner des noms de fleurs :

  • Rue de l’Aubépine

  • Rue des Bleuets

  • Rue des Coquelicots

  • Rue du Muguet

  • Rue des Violettes

  • Rue des Primevères

Nota : le dernier lotissement (2003), jouxtant la cité, a vu son unique rue baptisée rue des Vosges.

En résumé : Elzange comprend 3 quartiers. Les rues de la Cité portent des noms de province, le Village des noms de lieux, le lotissement des noms de fleurs des champs !!

 

>